Archives mensuelles : novembre 2010

Stratégie type de communication pour un film

Avant le tournage du film : Relation Presse

D’abord : Annoncer que le film va être tourné !

Une vidéo promotionnelle et des posters promotionnels, teasers peuvent être réaliser, comme ce fut le cas pour X-men 3. La vidéo teaser contiendra peu voir pas d’images nouvelles, ce sont souvent de longs plans sur une ville, un paysage. Elle reprennent aussi des images des films précédents, si ce sont des suites.

Il y a également certains studios qui crée un site teaser avec seulement le poster et la date de sortie.

Parallèlement il faut faire du buzz sur le nom des acteurs, du réalisateurs ayant signés, voir faire une conférence de presse avec les signataires.

Depuis quelques années, il y a maintenant un gros travail de contacts, de maintient de liens sur les réseaux sociaux avec les fans des acteurs, du réalisateurs,  de la franchise (si c’est une franchise) ou des comics ou encore du roman adapté.

Page Facebook de Harry Potter 7

Pendant le tournage du film

Distiller des informations, des photos du tournage sur le web, aux journalistes,  mettre à jour le site internet avec de nouveaux visuels pour continuer à mettre la pression face à l’attente sur le futur consommateur du film.

Exemple ci-dessus : La construction des décors pour le Film le Hobbit

Des journalistes de presse écrites, de blogs, des sites internet et des fans peuvent également être invité à passer une journée sur les plateaux de tournages. Ils vont rencontrer les acteurs, le réalisateurs et partent avec des goodies. Souvent il y a un accord entre les journalistes et la production pour ne diffuser les articles qu’à 2/3 semaines de la sortie du film

La télévision elle peut faire des interviews des acteurs et les diffuse par contre dans la semaine qui suit. Les émissions « people » et les chaines de télévisions telle que ‘E » en sont très friands.

Il faudra constamment maintenir la base, les fans informer du déroulé des choses. Il sera possible de les impliquer en leur demandant des faire de affiches, ou des bandes annonces amateurs pour continuer à les maintenir mobiliser.

Après le Tournage

C’est là que tout va commencer, que la machine va se mettre en place.

Une campagne d’affichage se lance parfois 4 mois avant la sortie, dans le métro, les gares, à proximité des cinémas et des lieux culturels.  Des espaces publicitaires sont achetés dans les journaux, sur internet, et aux Etats-Unis à la télévision. Les visuels créés pour l’occasion vont être diffusés partout.

Le site internet prendra de l’ampleur, avec beaucoup d’infos, de visuels, de vidéos. Les réseaux sociaux seront également intégrés de manière plus frontale dans le jeu de promotion.

La presse sortira des dossiers spéciaux, les émissions de cinéma vont passer des reportages, des making of, des interviews. La bande annonce du film sera diffusée avant les films du même studio 4/6 mois avant la sortie. Les acteurs et réalisateurs seront invités de tous les talks shows, des plus sérieux (larry king, le journal de 20h en france) aux plus délurés (the daily show, the colebrt report). Cette promotion commencera 3 semaines 1 mois avant la sortie et se continuera dans la semaine suivante voir dans les 2 semaines qui suivent.

L’apogée de cette promotion est l’avant première. Lors de sorties internationales, les acteurs font le tour de la planète pour faire la pub de leur film.

On n’oublie pas les flyers, dossiers de presse, communiqués de presse et autres conférences de presse organisés également pour l’occasion.

Dossier de Presse : Blanc Comme Neige

Certains fans pourront rencontrer leurs idoles pour les remercier. Des goodies seront produits à gogo pour être donné voir vendus !

Le film pourra être associé à d’autres marques comme Mc Donald, Carrefour, France Inter, Skyrock, TF1, France 2 pour avoir une diffusion la moins chère et la plus large possible. Une support de communication qui avait été utilisé en France par le film « Horton » en 2008 est le stickers de pomme ! j’avais trouvé l’idée originale, pertinente et percutante. Cela permet une rétention forte du consommateur, pour une diffusion large et peu onéreuse.

La concentration des entreprises de média rend cette organisation beaucoup plus simple et moins onéreuse qu’il n’y parait. Je consacrerais notamment un article sur le budget du Film Harry Potter 6 dans quelques semaines. Prenons l’exemple de AOL Time Warner, comme l’écrit le site « média-awareness » :

Pour le lancement du film Harry Potter à l’école des sorciers, AOL Time Warner, le plus gros conglomérat de l’industrie du spectacle, a utilisé toutes ses divisions – câble, canaux spécialisés, réseaux de télévision, magazines et entreprises Internet – pour soutenir une campagne de marketing de masse du film et des produits dérivés.

Publicités

Box Office US – Weekend du 26 au 28 novembre

Place Film Studio Total Wekend Total Budget
1 Harry Potter and theDeathly Hallows Part 1 WB $50,345,000 $220,352,000
2 Tangled BV $49,100,000 $69,000,000
3 Megamind P/DW $12,850,000 $130,466,000 $130
4 Burlesque SGem $11,800,000 $17,150,000
5 Unstoppable Fox $11,750,000 $60,726,000 $100
6 Love and Other Drugs Fox $9,850,000 $14,000,000
7 Faster CBS $8,708,000 $12,200,000 $24
8 Due Date WB $7,300,000 $85,018,000 $65
9 The Next Three Days LGF $4,840,000 $14,551,000
10 Morning Glory Par. $4,030,000 $26,451,000 $40

Le weekend suivant thanksgiving est très souvent synonyme de gros chiffres ! Cette année ne déroge pas à la règle. Harry potter 7 garde la tête du box office d’une courte tête avec une baisse de 60 % de fréquentation. Le film d’animation « Tangled » réalise une belle performance avec 49 millions de dollars de recette. Attention cette semaine les films sont sortis un mercredi, la fréquentation au lieu d’être concentrée sur 3 jours s’est répartie sur 6 jours. Pour avoir un aperçu un peu plus réel des recettes il faut calculer le cumul des films sortis entre le mercredi et le dimanche. Dans ce cas là, « Tangled » fait 70 millions. Les 3 autres nouveautés font des chiffres moyens. On retient la contre performance de « Burlesque » le dernier film de Cher et premier film de Christina Aguilera. Celle-ci a fait un marathon de promotion depuis un mois. Elle est passée par tous les talk shows possibles et inimaginables et a également donné pas mal d’interviews en radio. En comparaison à la promotion reçue par le film, sa performance est décevante.  « Faster » et « Love and Other Drugs » font respectivement 14 et 12 millions en 6 jours, les studios doivent être quelque peu désappointé. Ce sont les films déjà sortis qui ont profité de ce weekend prolongé. Ainsi une baisse d’environ exceptionnelle  20 % pour « megamind » « Due Date », « Morning Glory » et  « the next three days ». Quant à UnStoppable (voir mon article sur Denzel Washington) lui ne perd que 9 % d’une semaine à l’autre !

La semaine prochaine « Tangled » devrait prendre le lead du box office, aucun film ne pourra concurrencer le Top 3. A noter après quelques aventures et 8 mois après la France « I Love You Philip Morris » une production EuropaCorp, sort dans 6 salles !


Box Office France – Semaine du 17 au 23 Novembre

 

1 POTICHE Mars distribution 569 713 1 444 825
2 RED Snd 389 852 389 852
3 LES PETITS MOUCHOIRS Europacorp distribution 376 984 4 709 674
4 DATE LIMITE Warner bros. 205 684 624 343
5 L’HOMME QUI VOULAIT VIVRE SA V… Europacorp distribution 187 273 966 674
6 UNSTOPPABLE Twentieth century fox 146 693 496 451
7 SAW 3D CHAPITRE FINAL Metropolitan filmexport 142 304 479 729
8 LA PRINCESSE DE MONTPENSIER Studiocanal 112 292 605 648
9 NO ET MOI Diaphana distribution 103 608 103 608
10 ARTHUR 3 LA GUERRE DES DEUX MO… Europacorp distribution 96 788 2 989 421

Potiche garde son statut de film numéro 1 cette semaine en France avec une chute normale de 35 %. Seulement 2 nouveautés, qui ne brillent pas tellement par leur nombre d’entrées. « Red » avec 380 000 et « No et Moi » tout juste au dessus de 100 000, une contre performance pour Zabou  par rapport au film « Je L’aimais ».  Luc Besson peut être ravi il garde trois films dans le top 10. Enfin à noter que Nos petits mouchoirs subit sa plus forte perte cette semaine – 50 %, ce qui ne devrait pas l’empêcher de dépasser les 5 millions dans 2 semaines.

1 POTICHE Mars distribution 569 713 1 444 825
2 RED Snd 389 852 389 852
3 LES PETITS MOUCHOIRS Europacorp distribution 376 984 4 709 674
4 DATE LIMITE Warner bros. 205 684 624 343
5 L’HOMME QUI VOULAIT VIVRE SA V… Europacorp distribution 187 273 966 674
6 UNSTOPPABLE Twentieth century fox 146 693 496 451
7 SAW 3D CHAPITRE FINAL Metropolitan filmexport 142 304 479 729
8 LA PRINCESSE DE MONTPENSIER Studiocanal 112 292 605 648
9 NO ET MOI Diaphana distribution 103 608 103 608
10 ARTHUR 3 LA GUERRE DES DEUX MO… Europacorp distribution 96 788 2 989 421

Box office USA – Weekend du 19 au 21 Novembre

Place Film Studio Total Weekend Total Budget
1 Harry Potter and
the Deathly Hallows Part 1
WB $125,120,000 $125,120,000
2 Megamind P/DW $16,175,000 $109,476,000 $130
3 Unstoppable Fox $13,100,000 $41,962,000 $100
4 Due Date WB $9,150,000 $72,669,000 $65
5 The Next Three Days LGF $6,750,000 $6,750,000
6 Morning Glory Par. $5,233,000 $19,856,000 $40
7 Skyline Uni. $3,431,000 $17,643,000 $10
8 Red Sum. $2,467,000 $83,574,000 $58
9 For Colored Girls LGF $2,400,000 $34,540,000 $21
10 Fair Game (2010) Sum. $1,470,000 $3,739,000 $22
Place Film Studio Total Weekend Total Budget
1 Harry Potter and
the Deathly Hallows Part 1
WB $125,120,000 $125,120,000
2 Megamind P/DW $16,175,000 $109,476,000 $130
3 Unstoppable Fox $13,100,000 $41,962,000 $100
4 Due Date WB $9,150,000 $72,669,000 $65
5 The Next Three Days LGF $6,750,000 $6,750,000
6 Morning Glory Par. $5,233,000 $19,856,000 $40
7 Skyline Uni. $3,431,000 $17,643,000 $10
8 Red Sum. $2,467,000 $83,574,000 $58
9 For Colored Girls LGF $2,400,000 $34,540,000 $21
10 Fair Game (2010) Sum. $1,470,000 $3,739,000 $22

Très fort Démarrage pour HP7.  Meilleur de la franchise, et surtout 6e meilleur démarrage de tous les temps. Le film a éclipsé totalement tout le reste du box office. A noter que le film a réaliser plus de 330 millions de dollars de recettes dans le monde en 3 jours ! Une seule nouveauté qui peine a engranger plus de 6 millions de dollars « the next three days ». Tout le reste des films de box office baissent environ de 50 % par rapport à la semaine précédente. Megamind passe la barre des 100 millions, le 21e de l’année à le faire cette année. L’intégralité du box office US est tout de même en recul par rapport à la même période l’année dernière. En effet sortait à l’époque le 3e opus de twilight et le film « blind Side » qui a oscarisé Sandra Bullock.


Bande Annonce à Gogo

 

Green Lantern

 

Your Highness

 

Red Riding Hood

 

Source Code

 

The Green Hornet

 

 

 


Box Office France – 10 au 16 novembre

Place Film Studios Entrées semaine Total entrées
1 POTICHE Mars distribution 875 112 875 112
2 LES PETITS MOUCHOIRS Europacorp distribution 721 077 4 332 690
3 DATE LIMITE Warner bros. 418 659 418 659
4 UNSTOPPABLE Twentieth century fox 349 758 349 758
5 SAW 3D CHAPITRE FINAL Metropolitan filmexport 337 425 337 425
6 L’HOMME QUI VOULAIT

VIVRE SA V…

Europacorp distribution 324 833 779 401
7 ARTHUR 3 LA GUERRE

DES DEUX MO…

Europacorp distribution 235 010 2 892 633
8 MOI, MOCHE ET MECHANT Universal pictures internation… 221 013 2 754 843
9 LA PRINCESSE DE

MONTPENSIER

Studiocanal 203 220 493 356
10 JACKASS 3D Paramount pictures france 133 235 325 704

Décidément les films français ont la cote en ce moment ! Potiche le nouveau film de François Ozon s’adjuge quasiment 900 000 spectateurs en 1 semaine. Il sera ainsi le 46e film de l’année 2010 a dépassé le million de spectateurs. En 2009 54 films avaient dépassé cette barre fatidique. Je pense que 2010 sera une année record. Le cumul 2010 s’établit dorénavant à 167 millions de spectateurs soit 10 millions de plus qu’en 2009 à la même époque. Il faudra des films performants sur la fin de l’année pour ne pas perdre cette avance. Il faut se rappeler que Avatar avait durant la dernière quinzaine de Décembre attiré 8 millions de spectateurs. Comme je le disais depuis la fin aout seulement un film étranger, « Moi, Moche et Méchant » a réussit à accrocher la place de numéro 1 durant le 2e semaine du mois d’octobre. Se sont succédé en haut de l’affiche, « Des hommes et des Des dieux », puis « Arthur 3″ et enfin » les Petits Mouchoirs ». Le film de « Guillaume Canet » continue d’ailleurs d’attirer les foules puisqu’il ne perd que 9 % des ses spectateurs en 4e semaine. Il devrait en tout état de cause dépasser les 5 millions de spectateurs au courant des 2 prochaines semaines. En ce qui concerne le reste du box office, on note l’arrivée de 3 films américains. « Date limite » qui surfe sur la vague de « Very Bad Trip » prend la tête des nouveautés. Saw 3d (voir article sur l’analyse de la franchise saw) fait un meilleur démarrage que son prédécesseur, la 3d a surement aidé, mais ne devra pas arriver aux niveaux du 2e ou 3e opus de la franchise. A noter enfin qu’Arthur 3 devra passer la barre des 3 millions dans 2 semaines et que « Des Hommes et Des Dieux » frôle cette semaine en 12e place les  3 millions avec 2 982 510, il devrait donc facilementles atteindre durant le weekend.


Denzel Washington – Analyse de carrière et droit de réponse !

Ce matin en me levant je vais lire un article publié sur Yahoo Cinéma et quelle ne fut pas ma surprise de lire que Denzel Wahington n’est plus un acteur « bankable » . C’est à dire un acteur qui remporte de l’argent. De plus dans l’article Tom Cruise, Matt Damon et will ferrel sont également catégorisés comme tels.

Même si on pourrait trouver certains point d’accords pour ces 3 acteurs, on ne peut pas en faire des généralités. Ainsi Green Zone est bien un « bide » pour Damon 94 millions de recettes contre 100 millions de Budget. Mais pas « The Informant » qui a rapporté deux fois plus qu’il n’a couté ! Pour Tom Cruise même si ses derniers films ne font plus autant recette, les producteurs ne perdent pas d’argent dessus. Son dernier film « knight and day » a rapporté 300 millions de dollars dans le monde.

Quant à Will Ferrel il a en effet connu une carrière en dent de scie mais ses deux derniers films font recettes. (The Other Guy et Megamind).

Vous pouvez lire l’article en cliquant ici.

J’ai décidé de me focaliser sur Denzel Washington en vous montrant les preuves que l’article a été vite écris, qu’aucune recherche n’a été faite et qu’il contient des erreurs et participent à la désinformation !

Avant de commencer mon analyse de la carrière de Denzel, il faut rappeler que pour vraiment comprendre la rentabilité d’un film il faut savoir que en plus des recettes en salle, les producteurs et les studios amassent de l’argent sur les ventes du film à l’étranger, à la télévision, sur les produits dérivés et les ventes et location de DVD !

Sachant que les recettes en salle sont partagées avec les salles de cinéma elles-même. Enfin quand le budget d’un film est annoncé il ne prend jamais en compte le marketing et la communication qui peuvent parfois doublé les dépenses d’un film !

Tous ces chiffres sont rarement accessibles. Donc on ne peut réellement jamais savoir si un film a bien fonctionné ou pas.

Voila ce qu’il est dit sur Denzel Washington dans l’article :

« Pour Denzel Washington aussi, il est loin le temps des rôles légendaires incarnés avec brio dans Philadelphia, Malcolm X ou encore Training Day, qui lui a valu de remporter l’Oscar du meilleur acteur en 2001. Mauvais choix ou mauvaise passe, L’attaque du métro 123 était sûrement le film d’action de trop, qui expulse Denzel Washington dans les filets du classement outsiders. »

Pour démontrer l’absurdité de cette affirmation j’ai donc récolté les recettes mondes, USA, et budgets de tous les films de Denzel des années 2000 ainsi que Philadelphia et Malcolm X.

Le tableau ci-dessous est un récapitulatif. On pourrait prendre en compte qu’un film est déficitaire quand il rapporte moins d’argent qu’il n’en a couté.

Il est commun de considérer un film comme profitable quand ses recettes en salle sont deux fois supérieurs au budget initial du film.

Comme je l’expliquais on ne connait pas toutes les autres recettes et dépenses donc on ne peut vraiment rien affirmer.

En appliquant cette règle a Denzel Washington On peut tirer la conclusion suivante :

  • Sur les 10 dernières années aucun film de Denzel Washington est déficitaire.
  • 8 films sur les 13 dans lesquels il a participé sont profitables, ils rapportent 2 fois plus d’argent que le budget initial
  • 5 films se situent dans la zone entre les 2. Mais de manière disparates. « Out of Time » (2003) et « The manchuriane candidate » (2004) ont seulement rapporté en salle 20 % de plus que leur budget. Mais « Antwone Fisher » (2002) ou « Man On Fire » (2004) ont eux engrangé 86 % de plus
  • Quant à « The Taking of Pelham 1 2 3 » (2009) il a rapporté 50 % de plus. Selon quel critère le rédacteur de l’article peut  affirmer que c’est ce film qui l’a expulsé dans les filets des outsiders ? Car le film est clairement profitable. Le rédacteur a peut être confondu qualité du film, et de la performance des acteurs avec rentabilité !
  • Prenons l’exemple des films qui sont mis en avant dans l’article. Philadelphia (1993) est en effet très profitable 800 % de plus que le budget ! Mais « Malcolm X » est moins profitable que « The Taking of Pelham 123″(2009) !
  • Quant à Training Day (2001) qui est considéré comme le film pivot, il a la même rentabilité que « The Book of Eli », soit le dernier film de Denzel en 2010  qui a fini son exploitation cinématographique.
  • De plus en 2002, 2006 et 2007, les films sortis après Training Day sont profitables pour les studios.  John Q. (2002) + 184 %, Deja Vu (2006) + 140 %, Inside Man (2006) + 300 % et American Gangster + 166 %.
  • On peut enfin supposé que le rédacteur a confondu faible recette = Bide. Mais les films de Denzel Washington qui n’ont pas fait recette tel que « The Great Debaters » (2007), Out Of Time » (2003) ou « Antwone Fisher » (2002) n’ont pas couté beaucoup d’argent à réaliser. Bien qu’ils n’aient pas amassé beaucoup d’argent en salle, ils n’en ont pas perdu non plus.