Archives quotidiennes : 4 novembre 2010

Analyse du succès de la franchise SAW

Saw est un film d’horreur produit par le studio lionsgate. C’est un film à petit budget qui a permis au studio de lui rapporter pas mal d’argent depuis 7 ans que ce soit en exploitation en salle ou par les produits dérivés.

Le 10 novembre sortira en France le 7e et dernière suite du film dans le quel on retrouvera l’acteur ayant joué dans le 1er film. Ce film intitulé Saw 3D clôt la franchise en beauté, on peut dire, en sortant en relief dans les cinémas. On peut voir que pour combler les pertes liées à l’érosion de l’audience les studios, que ce soit pour un film pour enfant, Shrek, ou un film d’horreur utilisent la même technique  savoir une innovation technique qui n’en ai pas une puisqu’elle est née il y a plus de 70 ans !

20 millions de dollars ont tout de même été utilisé pour réaliser le 7e film soir 2 fois plus que pour le 6e et 20 fois plus que pour le 1er.

Je profite donc de cette sortie pour revenir sur les performances de la franchise aux États-Unis, en France et dans le monde.

Recettes aux états-unis

On peut voir dans le graphique qu’après un départ plutôt correct, avec 55 millions de dollars pour un budget de 1 million, le bouche à oreille et l’effet de curiosité aura permis au second opus d’amasser 87 millions de dollars. Mais à partir du 3e film, ce qui parait évident sauf quelques exceptions, la fréquentation subit une baisse plutôt régulière puis entre le 5e épisode et le 6e, c’est une chute de 51 % de recettes. Selon mes projection le 7e épisode permettrait de stopper cette chute de recettes. Mais en nombre de spectateurs, comme le montre le tableau ci-dessous,  le 7e opus se classerait 6e sur 7.

Que ce soit en France ou dans le monde, la chute arrive non pas au 3e opus mais au 4e. A l’international on retrouve le même pattern, à savoir une chute de 50 % entre le 5e et le 6e, à l’exception de la France où la chute n’est que de 12 %. Selon mes projections le 7e opus de par sa nouveauté technique et le retour de l’acteur mythique de la série, à savoir la première victime de Jigsaw, devrait faire mieux que le 6e.

Évolution de la fréquentation de la saga Saw en nombre de spectateurs en France.

Évolution de la fréquentation de la saga Saw en dollars dans le monde.

Tableau bonus :

Budgets des 7 films en millions de dollars

Cela nous permet de visualiser en comparant avec le tableau des recettes mondes, combien cette franchise même avec les  dernières contre performances a tout de même permis au studio de gagner de l’argent ou de ne pas en perdre.

Pourcentage du premier weekend dans les recettes totales de la saga aux états-unis en pourcentage

Ce tableau est intéressant dans le fait qu’il nous montre comment même en 7 ans l’exploitation du premier weekend d’exploitation de sortie d’un film est devenue cruciale. Cela montre la spirale dans laquelle le cinéma et la société sont entré, c’est-à-dire, tout est dans l’instantanée. On ne laisse plus le temps à un film à trouver son public, il faut maximiser les recettes en 3 jours !

Publicités