Archives de Tag: matt damon

Denzel Washington – Analyse de carrière et droit de réponse !

Ce matin en me levant je vais lire un article publié sur Yahoo Cinéma et quelle ne fut pas ma surprise de lire que Denzel Wahington n’est plus un acteur « bankable » . C’est à dire un acteur qui remporte de l’argent. De plus dans l’article Tom Cruise, Matt Damon et will ferrel sont également catégorisés comme tels.

Même si on pourrait trouver certains point d’accords pour ces 3 acteurs, on ne peut pas en faire des généralités. Ainsi Green Zone est bien un « bide » pour Damon 94 millions de recettes contre 100 millions de Budget. Mais pas « The Informant » qui a rapporté deux fois plus qu’il n’a couté ! Pour Tom Cruise même si ses derniers films ne font plus autant recette, les producteurs ne perdent pas d’argent dessus. Son dernier film « knight and day » a rapporté 300 millions de dollars dans le monde.

Quant à Will Ferrel il a en effet connu une carrière en dent de scie mais ses deux derniers films font recettes. (The Other Guy et Megamind).

Vous pouvez lire l’article en cliquant ici.

J’ai décidé de me focaliser sur Denzel Washington en vous montrant les preuves que l’article a été vite écris, qu’aucune recherche n’a été faite et qu’il contient des erreurs et participent à la désinformation !

Avant de commencer mon analyse de la carrière de Denzel, il faut rappeler que pour vraiment comprendre la rentabilité d’un film il faut savoir que en plus des recettes en salle, les producteurs et les studios amassent de l’argent sur les ventes du film à l’étranger, à la télévision, sur les produits dérivés et les ventes et location de DVD !

Sachant que les recettes en salle sont partagées avec les salles de cinéma elles-même. Enfin quand le budget d’un film est annoncé il ne prend jamais en compte le marketing et la communication qui peuvent parfois doublé les dépenses d’un film !

Tous ces chiffres sont rarement accessibles. Donc on ne peut réellement jamais savoir si un film a bien fonctionné ou pas.

Voila ce qu’il est dit sur Denzel Washington dans l’article :

« Pour Denzel Washington aussi, il est loin le temps des rôles légendaires incarnés avec brio dans Philadelphia, Malcolm X ou encore Training Day, qui lui a valu de remporter l’Oscar du meilleur acteur en 2001. Mauvais choix ou mauvaise passe, L’attaque du métro 123 était sûrement le film d’action de trop, qui expulse Denzel Washington dans les filets du classement outsiders. »

Pour démontrer l’absurdité de cette affirmation j’ai donc récolté les recettes mondes, USA, et budgets de tous les films de Denzel des années 2000 ainsi que Philadelphia et Malcolm X.

Le tableau ci-dessous est un récapitulatif. On pourrait prendre en compte qu’un film est déficitaire quand il rapporte moins d’argent qu’il n’en a couté.

Il est commun de considérer un film comme profitable quand ses recettes en salle sont deux fois supérieurs au budget initial du film.

Comme je l’expliquais on ne connait pas toutes les autres recettes et dépenses donc on ne peut vraiment rien affirmer.

En appliquant cette règle a Denzel Washington On peut tirer la conclusion suivante :

  • Sur les 10 dernières années aucun film de Denzel Washington est déficitaire.
  • 8 films sur les 13 dans lesquels il a participé sont profitables, ils rapportent 2 fois plus d’argent que le budget initial
  • 5 films se situent dans la zone entre les 2. Mais de manière disparates. « Out of Time » (2003) et « The manchuriane candidate » (2004) ont seulement rapporté en salle 20 % de plus que leur budget. Mais « Antwone Fisher » (2002) ou « Man On Fire » (2004) ont eux engrangé 86 % de plus
  • Quant à « The Taking of Pelham 1 2 3 » (2009) il a rapporté 50 % de plus. Selon quel critère le rédacteur de l’article peut  affirmer que c’est ce film qui l’a expulsé dans les filets des outsiders ? Car le film est clairement profitable. Le rédacteur a peut être confondu qualité du film, et de la performance des acteurs avec rentabilité !
  • Prenons l’exemple des films qui sont mis en avant dans l’article. Philadelphia (1993) est en effet très profitable 800 % de plus que le budget ! Mais « Malcolm X » est moins profitable que « The Taking of Pelham 123″(2009) !
  • Quant à Training Day (2001) qui est considéré comme le film pivot, il a la même rentabilité que « The Book of Eli », soit le dernier film de Denzel en 2010  qui a fini son exploitation cinématographique.
  • De plus en 2002, 2006 et 2007, les films sortis après Training Day sont profitables pour les studios.  John Q. (2002) + 184 %, Deja Vu (2006) + 140 %, Inside Man (2006) + 300 % et American Gangster + 166 %.
  • On peut enfin supposé que le rédacteur a confondu faible recette = Bide. Mais les films de Denzel Washington qui n’ont pas fait recette tel que « The Great Debaters » (2007), Out Of Time » (2003) ou « Antwone Fisher » (2002) n’ont pas couté beaucoup d’argent à réaliser. Bien qu’ils n’aient pas amassé beaucoup d’argent en salle, ils n’en ont pas perdu non plus.

Publicités

Voilà les Oscars…

Voilà les principales catégories. Pour la première fois depuis 1939, 10 films concourent dans la catégorie meilleur film. J’ai mis des petites étoiles sur mes préférences.Après les nominations vous pourrez trouver des tableaux récapitulatifs issus du site Box Office Mojo.

Meilleur Film :


  • Avatar
  • The Blind Side
  • District
  • An Education
  • The Hurt Locker
  • Inglourious Basterds
  • Precious: Based on the Novel « Push » by Sapphire
  • A Serious Man
  • Up
  • Up in the Air

Meilleur Réalisateur :


  • James Cameron – Avatar
  • Jason Reitman – Up in the Air****, ça change un peu de James Cameron ou Quentin Tarantino.
  • Kathryn Bigelow – The Hurt Locker
  • Lee Daniels – Precious: Based on the Novel « Push » by Sapphire
  • Quentin Tarantino – Inglourious Basterds

Meilleur Acteur :


  • Jeff Bridges – Crazy Heart – C’est lui qui va l’avoir !
  • George Clooney – Up in the Air
  • Colin Firth – A Single Man
  • Morgan Freeman – Invictus ****
  • Jeremy Renner – The Hurt Locker

Meilleure Actrice :


  • Sandra Bullock – The Blind Side****
  • Helen Mirren – The Last Station
  • Carey Mulligan – An Education
  • Gabourey Sidibe – Precious: Based on the Novel « Push » by Sapphire*****
  • Meryl Streep – Julie & Julia -Il y a des chances pour qu’elle remporte une nouvelle fois la statuette.

Meilleur Acteur dans un second rôle


  • Matt Damon – Invictus***
  • Woody Harrelson – The Messenger
  • Christopher Plummer – The Last Station
  • Stanley Tucci – The Lovely Bones
  • Christoph Waltz – Inglourious Basterds****

Meilleure Actrice dans un second rôle :


  • Penelope Cruz – Nine
  • Vera Farmiga – Up in the Air
  • Maggie Gyllenhaal – Crazy Heart
  • Anna Kendrick – Up in the Air
  • Mo’Nique – Precious: Based on the Novel « Push » by Sapphire**** et c’est elle qui va l’avoir !

Meilleur Film étranger :


  • Ajami, Israel
  • El Secreto de sus Ojos , Argentina
  • The Milk of Sorrow, Peru
  • Un Prophète, France**** chauvin bien sûr, je ne l’ai pas vu mais je n’en ai entendu que du bien.
  • The White Ribbon (Sony Pictures Classics), Germany – C’est sûrement le film de Michael Haneke qui va l’avoir.

Meilleur documentaire :

  • Burma VJ
  • The Cove
  • Food, Inc.*****
  • The Most Dangerous Man in America: Daniel Ellsberg and the Pentagon Papers
  • Which Way Home

Le premier tableau récapitulatif des studios de cinéma ayant reçu le plus de nominations. La 3e colonne indique le chiffre d’affaire du studio sur l’année 2009 pour les films nommés et la 4e, le nombre de films nommés et la 5e le nombre de nominations.  On remarque que les studios Weinstein s’en tirent très bien, ces nominations les inciteront peut être à continuer, le studio étant au bord de la faillite. En effet tous leurs films sortis depuis la création des studios sauf Inglorious Besterd ont été des flops.

Le deuxième tableau montre les films ayant reçu le plus de nominations. La dernière colonne indique le nombre de nominations et l’avant dernière les recettes du film. On voit que les nominations des oscars sont assez équilibrées si on compare aux Césars. En effet les succès populaires et les succès critiques sont tout autant représentés.


Jason Bourne 4 et 5…..

Beaucoup de personnes attendent avec impatience la sortie de la suite des aventures de Jason Bourne. Les 3 premiers opus étant tellement bien réussis, et leur succès planétaire indéniable appelait obligatoirement  une suite. Oui mais, même si Paul Greengrass et Matt Damon respectivement réalisateur et acteur principal du film se sont tous les deux positionnés en faveur d’une suite ce n’est pas pour tout de suite. En effet, après la sortie du 3e opus le réalisateur avait affirmé travailler à une suite. Mais quelques mois plus tard Paul Greengrass avait dit lors d’ une interview la  mettre entre parenthèse pour quelques années  car il avait d’autres projets qu’il voulait mener à terme. Cela a été confirmé par Matt Damon hier qui a insinué que les studios Universal préparaient un prequel  avec un nouveau réalisateur et un nouvel acteur…… mais qu’une suite était prévue, dans 4/5 ans, dans laquelle les deux complices retrouveraient les chemins des plateaux de tournage.

Voici quelques éléments qui vous montreront les succès de Jason Bourne :

The bourne Identity (La mémoire dans la peau) :

214 millions de dollars de recettes dans le monde (121 aux USA), et 765 000 entrées en France

The Bourne Supremacy (La mort dans la peau) :

288 millions de dollars de recettes dans le monde (176 aux USA), et 1 138 000 entrées en France.

The Bourne Ultimatum (La vengeance dans la peau)

442 millions de dollars de recettes dans le monde (227 aux USA), et 1 539 000 entrées en France.

Comme on le voit, et c’est un fait très rare le succès des films a été crescendo. Dans la majorité des trilogies, le succès décroît du film 1 au film 3, où le second opus fait mieux que le premier mais pas le troisième (Shreck, Matrix….). Le succès de la trilogie Jason Bourne est comparable à celle de X-men. Le public reconnait donc la qualité des films qui ne décroit pas.